Les pellicules, ces petites particules de peau qui se déposent sans cesse sur les épaules hantent parfois le quotidien de certains d’entre nous. Car au-delà des démangeaisons qu’elles provoquent et de leur caractère inesthétique, leur présence est associée - souvent à tort - à un manque d’hygiène. Mais alors qu’est-ce que c’est exactement ? Pourquoi apparaissent-elles et comment s’en défaire ? Explications.

QUELLES EN SONT LES PRINCIPALES CAUSES ?

Les pellicules sont un symptôme de la dermatite séborrhéique, qui est une inflammation dermatologique. Cette maladie, bénigne et non contagieuse, peut avoir pour origine plusieurs causes bien connues. Une levure d’abord, appelée malassezia, qui se nourrit du sébum produit par le cuir chevelu et dont la prolifération excessive génère un renouvellement accéléré des cellules de la peau et donc une desquamation importante. Elle peut également être liée à d’autres causes comme une consommation excessive d’alcool, un port trop régulier de chapeaux, casquettes et autres couvre-chefs, une l’application fréquente de corps gras, ou bien à l’effet d’un stress trop important.

DIFFÉRENTS TYPES DE PELLICULES

Les pellicules sont donc finalement des petits fragments de peau morte qui se détachent, poussées par la production de nouvelles cellules. On parle de squames. Il en existe de deux formes, les sèches, petites et blanches qui forment comme une poudre qui s’échappe du cuir chevelu. Et puis les pellicules grasses, caractérisées par des plaques un peu plus larges, légèrement jaunâtres. Très souvent, leur séparation du cuir chevelu laisse la place à des plaques rouges, caractéristiques de l’inflammation de la peau à ce stade. Ces plaques peuvent générer de fortes démangeaisons. En dehors des épisodes de poussées, le cuir chevelu retrouve son aspect normal.

COMMENT LES TRAITER ET LES ÉVITER ?

Le traitement des pellicules passe généralement par des shampoings spécialisés qui nécessitent le conseil d’un pharmacien ou d’un dermatologue. En revanche il existe un certain nombre de conseils à appliquer pour éviter leur survenue trop fréquente. D’abord il faut proscrire les produits d’hygiène trop corrosifs pour la peau en privilégiant au quotidien des produits doux. Ensuite, il faut éviter les chocs de température importants avec une eau trop chaude lors de ses douches ou bien l’utilisation systématique du sèche-cheveux. On sait également qu’une exposition importante au soleil peut favoriser leur apparition. Enfin, l’alcool ou les aliments particulièrement gras sont à consommer avec modération.